Des isolateurs à casser / Anne Verdier

AnneVerdierEntre deux cultures, le chemin est encombré d’isolateurs en porcelaine, à l’image des isolateurs qui servaient dans la ferme jusqu’à peu à maintenir les clôtures électriques. Pour passer, il faut les casser. Surprise de l’intérieur, ils deviennent tessons, inspiré de ceux que l’on trouve ici en labourant, ceux d’une ancienne ferme romaine. Aux visiteurs d’empierrer le chemin…

Anne Verdier est plasticienne céramiste, originaire de Saint-Victor-sur-Rhins (Loire). Depuis 2002, après des études et recherches en biologie cellulaire et moléculaire suivies en France et en Angleterre, elle se consacre aux arts du feu. En 2004, elle obtient un diplôme à l’institut Européen des Arts Céramiques. Une résidence à l’académie des beaux arts de Wroclaw en Pologne et des stages avec des céramistes de renommée internationale (Jean-François Fouilhoux, Claude Champy…) viendront compléter sa formation. Depuis 2006, elle multiplie les projets, interventions et expositions en France et à l’étranger (Luxembourg, Suisse, New-York, Lyon, Clermont-Ferrand, Saumur…).

lieu : les bandes cultivées

< intervention précédente / intervention suivante >

retour interventions 2009